Aubépine monogyne

Crataegus monogyna Jacq.

ROSACÉES

Aubépine monogyne, Epine blanche, Noble épine, Senellier, Bois de mai, Poire d’oiseau, Aubespin, Mai

Anglais. : Common Hawthorn, May Tree, Quick

Allemand. : Eingriffeliger Weissdorn, Weissdorn, Spitzdorn

du grec cratos : force (allusion à la dureté du bois) ; du latin monogynus : à un seul ovaire (un seul style).

CARACTÈRES BIOLOGIQUES

– arbrisseau ou arbuste — parfois même petit arbre — de 4-10 m : nano- à mésophanérophyte ; caducifoliée ;

– longévité : jusqu’à 500 ans ; rejet de souche ;

– hermaphrodite ; floraison : mai ; pollinisée par les insectes ; dispersée par les oiseaux.

Nota. Espèce sensible au feu bactérien.

CARACTÈRES DIAGNOSTIQUES

– écorce âgée gris-brun à noirâtre, écailleuse ;

Tronc d'Aubépine monogyne - Crataegus monogyna - Filain (Haute-Saône) - Photographie Jean-Noël Latroyes  www.filain-nature.fr
Tronc d’Aubépine monogyne – Crataegus monogyna – Filain (Haute-Saône)

1 – rameaux épineux, lisses, gris cendré ;

Feuillage d'Aubépine monogyne - Crataegus monogyna - Filain (Haute-Saône) - Photographie Jean-Noël Latroyes  www.filain-nature.fr
Feuillage Aubépine monogyne – Crataegus monogyna – Filain (Haute-Saône)

2 – bourgeons petits, globuleux, jaunâtres ;

3 – feuilles alternes, à 3-7 lobes incisés, dentés, à sinus profonds et nervures divergentes ; limbe

Jeune feuille d'Aubépine monogyne - Crataegus monogyna - Filain (Haute-Saône) - Photographie Jean-Noël Latroyes  www.filain-nature.fr
Jeune feuillage d’Aubépine monogyne – Crataegus monogyna – Filain (Haute-Saône)

non nettement en coin, mais évasé à la base, vert clair dessus, glauque dessous ;

4 – bouquets de fleurs odorants, sur des rameaux courts ;

5 – fleurs régulières, blanches, à un seul style ;

6 – fruits (cenelles) ovoïdes, rouges, plus ou moins persistants, généralement à un seul noyau.

Fruits d'Aubépine monogyne - Crataegus monogyna - Filain (Haute-Saône) - Photographie Jean-Noël Latroyes  www.filain-nature.fr
Fruits d’Aubépine monogyne – Crataegus monogyna – Filain (Haute-Saône)

Nota. S’hybride facilement avec C. laevigata pour donner des individus aux caractères intermédiaires.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE

– très commune partout ;

– jusqu’à 1600 m : de l’étage méditerranéen à l’étage montagnard ; eurosibérienne à tendance supraméditerranéenne.

DONNÉES AUTÉCOLOGIQUES

espèce héliophile ou de demi-ombre ;

– humus : mull carbonaté à moder ; sols assez riches en bases ; pH : ba­sique à acide ;

– matériaux (purs ou pierreux) : argiles de décarbonatation, limons, sables ;

– sols assez secs jusqu’à frais ;

– caractère indicateur : espèce à large amplitude.

BIOTOPES, FORMATION VÉGÉTALES, PHYTOSOCIOLOGIE

– fourrés, friches, haies, lisières forestières, bois ouverts ;

– fruticées (Prunetalia spinosae) ; chênaies pubescentes (Quercion pubescenti-petraeae), chênaies, hêtraies-chênaies (Carpinion betuli, Quercion robori-petraeae), hêtraies (Fagion sylvaticae), pine-raies sèches (Erico-Pinetalia), forêts ripicoles (Alno-Padion).

USAGES, PROPRIÉTÉS

– plante régulatrice de la circulation et sédative ;

– bois et utilisations : voir Aubépine épineuse.

Fruits mûres d'Aubépine monogyne - Crataegus monogyna - Filain (Haute-Saône) - Photographie Jean-Noël Latroyes  www.filain-nature.fr
Fruits mûrs d’Aubépine monogyne – Crataegus monogyna – Filain (Haute-Saône)

Source: Flore forestière française, guide écologique illustré. Tome 1 (plaines et collines) J-C Rameau, D. Mansion, G. Dumé. Institut pour le développement forestier. Avril 1999 ; pages 426 et 427.