Charme – charmille

Famille des CORYLACEES

Carpinus betulus Linné

Anglais : Hornbeam, White Beech

Allemand : Hainbuche, Gemeine Weissbuche, Hornbaum, Hagebuche

du celtique car : bois, et pen : tête (allusion à l’usage de ce bois pour en faire le joug des attelages de boeufs) ; du latin betulus : bouleau (ressemblance entre les feuilles des deux espèces).

CARACTÈRES BIOLOGIQUES

– arbre de 10-25 m ; mésophanérophyte ; caducifoliée ;

– longévité : 100-150 ans ; croissance lente ; rejette fortement de souche

– monoïque ; floraison : avril à mai ; pollinisée et dispersée par le vent ; fructification régulière et abon­dante ;

postpionnère.

CARACTÈRES DIAGNOSTIQUES

– tronc cannelé, à houppier dense ; branches nombreuses, insérées obliquement ;

– écorce restant lisse, mince , grise, parfois un peu fissurée ;

1 – jeunes rameaux sinueux, souples, grêles, un peu pubescents à l’état jeune ;

2 – bourgeons ovoïdes, pointus, allongés ;

3 – feu il les alternes, ovales, pointues, disposées dans un plan, irrégulièrement dentées, vert foncé, brillantes,

d’aspect gaufré dessus, plus claires, à nervures légèrement pubescentes dessous ;

4 – fleurs mâles en longs chatons (5 cm) jaunâtres, pendants ;

5 – fleurs femelles en chatons plus courts (en forme de bourgeons), subterminaux ;

6 – akènes en grappe pendante, chacun dans une bractée foliacée trilobée (7) ; 8 – fruits munis de côtes.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE

– commune partout sauf dans le Sud-Ouest, en Bretagne et en Basse-Normandie ; pratiquement absente de la région méditerranéenne et des zones montagnardes ;

– jusqu’à 1000 m : étage collinéen ; rarement à l’étage supraméditerra-néen ;

européo-caucasienne, médioeuropéenne.

DONNÉES AUTÉCOLOGIQUES

– espèce ayant besoin d’étés chauds pour la maturation des graines ;

– espèce de demi-ombre ou d’ombre ;

– humus : mull légèrement carbonate à mull-moder (optimum en mull eutrophe ou mésotrophe) ; sols à richesse minérale variable (optimum sur sols riches) ; pH basique à moyennement acide ;

– matériaux variés : : alluvions, argiles de décarbonatation, argiles, limons ; espèce exclue des sols carbonates non argileux et des sols trop désaturés ;

– sols secs à frais (optimum sur sols profonds) ;

– caractère indicateur : neutrocline à large amplitude.

BIOTOPES, FORMATIONS VÉGÉTALES, PHYTOSOCIOLOGIE

– bois, haies, accrus ;

– forêts collinéennes (Carpinion betuli).

USAGES, PROPRIÉTÉS

– plante astringente ;

– bois homogène, blanc ou plus ou moins nacré, à densité élevée, très dur, peu fissile ;

– utilisations : pâte à papier, panneaux de fibres et de particules, tournerie, manches d’outils, maillets, coins, queues de billard, formes à chaussures, pièces de machines, articles de sport, billots, étals de boucherie, parquet, bobines et navettes, pièces mécaniques de pianos, instruments de dessin et de mesure, quilles et boules ; imitation de l’ébène après teinture ;

– excellent bois de chauffage, brûlant lentement avec une flamme vive ; très bon charbon de bois ;

– utilisée comme plante ornementale (constitution de charmilles).

Source: Flore forestière française, guide écologique illustré. Tome 1 (plaines et collines) J-C Rameau, D. Mansion, G. Dumé. Institut pour le développement forestier. Avril 1999, pages 400 et 401.