Érable sycomore

Acer pseudoplatanus Linné

Famille des ACERACÉES

Acer pseudoplatanus L.

Érable sycomore, Faux platane, Érable blanc, Érable des montagnes

Anglais : Sycomore, Plane Tree, Gréât Maple, Plane (Ecosse)

Allemand : Bergahorn, Traubenahorn, Ahorn, Weissahorn

du latin acer : dur (propriétés du bois), et sycomorus : platane.

Érable sycomore - Acer pseudoplatanus Linné - Forêt de Filain (Haute-Saône) - Photographie Jean-Noël Latroyes  www.filain-nature.fr
Érable sycomore – Acer pseudoplatanus Linné – Forêt de Filain (Haute-Saône)

CARACTÈRES BIOLOGIQUES

– grand arbre de 20-30 m ; macrophanérophyte ; caducifoliée ;

– longévité : 300-500 ans ; croissance juvénile rapide ; rejette de souche ;

– monoïque ou polygame ; floraison : mai, après la feuillaison ; pollinisée par les insectes ; dispersée par le vent ;

postpionnière nomade.

CARACTÈRES DIAGNOSTIQUES

– tronc droit ; houppier ovoïde ample ;

– écorce d’abord lisse, mince et gris-jaune brillant, puis brun-rouge à larges plaques écailleuses ;

1 – jeunes rameaux opposés, glabres, brun-gris ;

2 – bourgeons ovoïdes, glabres à écailles vertes bordées de brun, le terminal gros ;

– légèrement subatlantique et montagnarde.

3 – feuilles opposées, à 5 lobes ovales peu aigus, plus ou moins dentés, séparés par des sinus étroits aigus, à nervation palmée ; pétiole long et élargi à la base, rougeâtre ;

Feuillage d'Érable sycomore - Acer pseudoplatanus Linné - Forêt de Filain (Haute-Saône) - Photographie Jean-Noël Latroyes  www.filain-nature.fr
Feuillage d’Érable sycomore – Acer pseudoplatanus Linné – Forêt de Filain (Haute-Saône)

– fleurs en grappes terminales pendantes et allongées, à axe pubescent ;

– fleurs régulières, verdâtres, petites ;

4 doubles samares en forme d’accent circonflexe.

Fruits d'Érable sycomore - Acer pseudoplatanus Linné - Forêt de Filain (Haute-Saône) - Photographie Jean-Noël Latroyes  www.filain-nature.fr
Fruits d’Érable sycomore – Acer pseudoplatanus Linné – Forêt de Filain (Haute-Saône)

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE

– assez commune et disséminée en montagne (sauf Pyrénées) et en plaine dans la moitié nord de la France (surtout dans l’Est) ;

– jusqu’à 1800 m : de l’étage collinéen à l’étage subalpin ;

DONNÉES AUTÉCOLOGIQUES

– espèce de climat frais à humidité atmosphérique assez élevée ;

– espèce de demi-ombre, supportant l’ombre ; colonisatrice, participant puissamment aux accrus ;

– humus : mull carbonate à mull acide (optimum : mull eutrophe) ; sols riches en bases ; pH basique à légèrement acide ;

– matériaux divers, siliceux, calcaires, limons, alluvions ; sols moyenne­ment profonds bien aérés, assez frais : espèce mésophile se trouvant aussi en conditions mèsohygrophiles ;

– caractère indicateur : neutrocline à large amplitude.

BIOTOPES, FORMATIONS VÉGÉTALES, PHYTOSOCIOLOGIE

bois, haies, accrus, lisières forestières, talus, milieux rudéralisés ;

– hétraies subalpines (Aceri-Fagenion), forêts montagnardes (Fagion sylvatkae) ; forêts de ravins (Luna-rio-Acerion) ou ripicoles (Alno-Padion), forêts collinéennes (Carpinion betuli).

Feuille et fruits d'Érable sycomore - Acer pseudoplatanus Linné - Forêt de Filain (Haute-Saône) - Photographie Jean-Noël Latroyes  www.filain-nature.fr
Feuille et fruits d’Érable sycomore – Acer pseudoplatanus Linné – Forêt de Filain (Haute-Saône)

USAGES, PROPRIÉTÉS

– plante mellifère ;

– bois blanc nacré ou rosé, dur et homogène ;

– nombreux usages : objets ménagers, ébénisterie, placages, aménagement intérieur, escaliers, lutherie, instruments de musique à cordes et à vent, instruments de mesure et de dessin , modèles de fonderie ; autrefois : rouleaux d’impression pour le papier peint, outils agricoles ; bois teinté pour imiter le noyer ou l’ébène ;

– utilisée en plantation d’alignement et en ornement.

Source: Flore forestière française, guide écologique illustré. Tome 1 (plaines et collines) J-C Rameau, D. Mansion, G. Dumé. Institut pour le développement forestier. Avril 1999, pages 370 et 371.

Observer, connaître, protéger la Nature …