Marronnier d’Inde

Famille des HIPPOCASTANACÉE

Aesculus hippocastanum Linné

Marronnier d’Inde, Châtaignier de cheval, Châtaignier de mer

Anglais : Common Horse Chestnut

Allemand : Gemeine Rosskastanie, Sperwe

du latin : aesculus : nom d’un chêne, et hippocastanum : châtaigne de cheval.

Marronnier d'Inde Aesculus hippocastanum-  Filain (Haute-Saône) 4 mai 2022 Photographie Jean-Noël Latroyes www.filain-nature.fr
Marronnier d’Inde Aesculus hippocastanum- Filain (Haute-Saône) 4 mai 2022
Photographie Jean-Noël Latroyes

CARACTÈRES BIOLOGIQUES

– arbre de 1 5-20 m ; mésophanérophyte ; caducifoliée ;

– longévité : 1 50-200 ans ; croissance rapide ;

– hermaphrodite ; floraison : avril à mai ; pollinisée par les insectes ;

postpionnière.

CARACTÈRES DIAGNOSTIQUES

– tronc droit ; houppier ovoïde pyramidal ; branches grosses, arquées, ascendantes ;

– écorce brun rougeâtre ou brun-gris, devenant écailleuse, gris noirâtre ;

Tronc de Marronnier d'Inde  Aesculus hippocastanum Filain Haute-Saône photographie Jean-Noël Latroyes www.filain-nature.fr
Tronc de Marronnier d’Inde Aesculus hippocastanum – Filain Haute-Saône photographie Jean-Noël Latroyes

1 jeunes rameaux, gros, bruns, couverts de lenticelles avec de grosses cicatrices foliaires ;

2 – bourgeons gros (longs de 1,5-2 cm), bruns, visqueux, luisants ;

3 feuilles grandes, opposées, pétiolées, palmatilobées (5 ou 7 folioles dentées) ;

Feuilles de Marronnier d'Inde  Aesculus hippocastanum Filain Haute-Saône photographie Jean-Noël Latroyes www.filain-nature.fr
Fleurs de Marronnier d'Inde  Aesculus hippocastanum Filain Haute-Saône photographie Jean-Noël Latroyes www.filain-nature.fr

– fleurs groupées en grappes dressées ;

4 – fleurs hermaphrodites, zygomorphes, blanches teintées de rosé et/ou de jaune ;

5 – graines (marrons) acajou, luisants, par 1 ou 2 dans une capsule (bogue) plus ou moins épineuse, verte.

Marrons de Marronnier d'Inde  Aesculus hippocastanum Filain Haute-Saône photographie Jean-Noël Latroyes www.filain-nature.fr

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE

– originaire des Balkans, introduite en 1615 à Paris par BACHELIER ;

– surtout plantée pour l’ornement ; mais parfois subspontanée, s’intégrant dans des types forestiers dominés par des espèces nomades (érablières, érablières-tillaies).

DONNÉES AUTÉCOLOGIQUES

– espèce héliophile ou de demi-ombre ;

humus : mull calcique à mull eutrophe ; sols riches en bases et en azote ; pH basique à neutre ;

— matériaux : colluvions plus ou moins caillouteuses, limons, sables ;

– sols profonds et frais : espèce mésophile ;

– caractère indicateur : neutrocline.

BIOTOPES, FORMATIONS VEGETALES, PHYTOSOCIOLOGIE

– souvent subspontanée dans les forêts de ravins dominées par des espèces nomades (Lunario-Acerion).

USAGES, PROPRIETES

– les marrons sont un aliment pour le bétail ;

Marrons de Marronnier d'Inde  Aesculus hippocastanum Filain Haute-Saône photographie Jean-Noël Latroyes www.filain-nature.fr

– plante mellifère ;

– bois blanc, laiteux, d’aspect soyeux, très homogène, très léger et très tendre, facile à travailler ;

– utilisations (limitées par une tendance fréquente à la fibre torse) : parties de meubles, plis internes de contre-plaqués, emballage, modelage, sculpture, tournerie, orthopédie ; excellent bois pour la pyrogravure ;

– mauvais combustible ;

– utilisée comme plante ornementale.

Source: Flore forestière française, guide écologique illustré. Tome 1 (plaines et collines) J-C Rameau, D. Mansion, G. Dumé. Institut pour le développement forestier. Avril 1999, pages 374 et 375.